Partager sur email
Partager sur linkedin

Représentation des personnes handicapées : ça avance !

Les pouvoirs publics l’affirment souvent : les personnes handicapées représentent 15% de la population française, mais force est de constater qu’elles restent souvent invisibles du grand public. 

Il y a quelques mois, Handivoice traitait de la faible représentation des personnes handicapées dans les médias. Depuis, et à un an des Jeux Olympiques et Paralympiques, les choses n’avancent pas aussi vite que souhaité, mais la représentation des personnes handicapées progresse à des endroits où on ne l’attendait pas forcément : la mode et les jouets.

La mode s’ouvre aux personnes handicapées

La mode influence énormément la société. En 2010, Jean-Paul Gaultier créait l’événement en faisant monter sur ses podiums Beth DITTO, chanteuse bien plus ronde que les mannequins habituels, rompant avec les codes pourtant bien établis du secteur. Régulièrement, il mettait en lumière d’autres personnes aux apparences inhabituelles, souvent castées dans la rue. Depuis – certes lentement mais, progressivement – les personnes porteuses de handicaps visibles investissent les podiums et défilent pour de grandes marques. 

En 2017, constatant que de nombreux clients demandent des mannequins représentant de la diversité, mais très rarement porteurs de handicap, transgenre ou non-binaires, Laura Winson et Zoe Proctor créent l’agence ZEBEDEE, exclusivement dédiées aux personnes handicapées, transgenre et/ou non-binaires. Leur objectif ? Donner davantage de visibilité à ces beautés largement sous-représentées. Et le succès est au rendez-vous : Gucci, Burberry, Mercedes, Vogue, Estee Lauder, Disney, H&M, Primark et beaucoup d’autres marques font appel à l’agence.

 

Vogue met 19 personnes handicapées en lumière

 

Si un magazine compte dans l’univers de la mode, c’est bien Vogue. Dans l’édition de septembre 2019, Sinead BURKE fut la première personne de petite taille à faire la couverture de l’édition britannique du célèbre magazine. Pour elle, c’était une opportunité incroyable d’inviter les professionnels du secteur à revoir leurs canons de la beauté. Elle propose alors d’aller un cran plus loin en dédiant tout un numéro du célèbre magazine au handicap. Vogue accepte. Et bien que se heurtant à l’inaccessibilité de nombreux studios, son projet voit le jour et le numéro de mai 2023 de l’édition britannique de Vogue a mis en lumière le talent et la beauté de 19 personnes en situation de handicap… Un sacré pas vers la représentation des personnes handicapées dans la société.  https://www.vogue.co.uk/tags/may-2023


Les fabricants de jouets mettent les personnes handicapées à l’honneur

 

Nous le savons tous, beaucoup de nos représentations se construisent dès la plus tendre enfance. Si, depuis 2005, l’Education Nationale accueille davantage d’enfants en situation de handicap, ceux-ci étaient très peu représentés par les fabricants de jouets grand public. Il fallait se tourner vers des fabricants très spécialisés (et souvent chers) si l’on souhaitait offrir à ses enfants des jouets dans lesquels ils pouvaient se projeter. Les choses évoluent et les plus grands fabricants de jouets s’ouvrent, eux aussi,à la diversité.

Même la poupée Barbie qui représente pour beaucoup d’enfants les canons de la beauté féminine existe aujourd’hui en fauteuil roulant ou porteuse de trisomie 21. Légo, de son côté, propose une station de bus qui non seulement est accessible aux personnes en fauteuil mais inclut également parmi les personnages de la boîte une personne en fauteuil roulant. Quant à Playmobil, il propose également un personnage en fauteuil roulant

En mettant les adultes et les enfants – dès leur plus jeune âge – face à la réalité du handicap et de la société, nous créerons certainement une société plus inclusive. 

Mar Galceràn
Ça nous inspire

En Espagne, les choses évoluent

La rédaction de Handivoice vous fait voyager en Espagne. Pendant des dizaines d’années, Mar Galcerán s’y est battue pour faire entendre la voix des personnes

DÉCOUVRIR