Partager sur email
Partager sur linkedin

En cas de cancer, la Mission Handicap se tient (aussi) aux côtés de nos salariés

Le cancer n’est généralement pas associé à un handicap ; à tort. une personne touchée par un cancer peut en effet bénéficier du statut de travailleur handicapé et être accompagnée par la Mission Handicap et le Service Médico-Social du CADIF.

Murielle Doniol nous en dit plus et explique surtout de quelle manière elle peut accompagner les salariés touchés par un cancer.

« La notion de travailleur handicapé est bien plus large qu’on ne l’imagine en général. On peut, en effet, être considérée travailleur handicapé : « toute personne qui peut avoir une difficulté à obtenir ou conserver un emploi en raison de l’altération d’une ou plusieurs fonction physique, psychique, cognitive ou sensorielle ».


Dans la mesure où une personne atteinte par un cancer aura besoin de s’absenter afin de suivre des soins et sera probablement fatigable, elle pourra être reconnue travailleur handicapé. Elle pourra bénéficier de ce statut jusqu’à sa guérison et la disparition de toute séquelle. »


Le statut de travailleur handicapé peut donc être temporaire ?

« Absolument ! La personne reconnue travailleur handicapé en raison d’une maladie perdra son statut de travailleur handicapé lorsqu’elle sera considérée comme tout à fait guérie. Dans d’autres cas, elle peut perdre son statut si son métier ou son environnement de travail ne la mettent plus en situation de handicap.

Une coiffeuse allergique au chlore sera reconnue « travailleur handicapé ». Elle perdra ce statut si elle suit une reconversion professionnelle pour travailler en agence ou dans n’importe quel environnement qui ne la mette plus en contact avec les substances à l’origine de son allergie. »

Revenons-en au cancer : de quelle manière la Mission Handicap peut-elle accompagner un salarié touché par cette maladie ?

« La Fédération Nationale du Crédit Agricole a signé, en octobre 2020, la charte l’Institut National du Cancer. Elle comprend 11 engagements pour améliorer l’accompagnement des salariés touchés par le cancer et promouvoir la santé. le CA IDF s’inscrit bien évidemment dans ce mouvement.

L’aménagement le plus courant est celui des horaires de travail du salarié, par exemple en mettant en place un temps partiel thérapeutique. Il permet à la personne de suivre ses soins sans puiser dans ses congés tout en bénéficiant d’un maintien de ses revenus. La baisse de rémunération liée au passage à temps partiel est compensée par la MSA. Bien évidemment, le temps partiel thérapeutique peut aussi être mis en place lors de la reprise du poste du salarié, afin que celle-ci soit progressive.

Au-delà de cet aménagement du temps de travail, la Mission Handicap et le Service médico-social recherchent avec la personne concernée toute autre mesure pouvant améliorer ses conditions de travail et préserver sa santé. Cela va d’un fauteuil adapté afin de limiter sa fatigabilité, à la mise en place d’un télétravail à temps partiel si cela s’avère compatible avec sa fonction en passant par un accompagnement psychologique ou la sensibilisation de son manager et/ou de son équipe si le salarié le souhaite. Comme toujours, la Mission Handicap et le Service médico-social travaillent « sur-mesure ».


Concrètement, les salariés du CADIF touchés par un cancer ont-ils le réflexe « Mission Handicap » ?

« Malheureusement non, alors que nous pourrions pourtant les accompagner ! Je comprends parfaitement que le diagnostic d’un cancer soit difficile à accepter. On n’a alors qu’une envie : s’en sortir, guérir et reprendre une vie « normale ». Le mot « handicap » a encore la vie dure et les salariés n’ont pas envie de porter cette étiquette. Mais au CA IDF, nous portons surtout attention aux besoins spécifiques de nos salariés en situation de handicap et, malheureusement, lorsque le cancer survient, les besoins spécifiques suivent ! La Mission Handicap est alors là pour y répondre, accompagner le salarié et lui permettre de concilier le plus sereinement possible sa vie personnelle et sa vie professionnelle. Et bien sûr, toutes les informations que nous donnent le salarié restent confidentielles ».

Mar Galceràn
Ça nous inspire

En Espagne, les choses évoluent

La rédaction de Handivoice vous fait voyager en Espagne. Pendant des dizaines d’années, Mar Galcerán s’y est battue pour faire entendre la voix des personnes

DÉCOUVRIR