Partager sur email
Partager sur linkedin

Alcool, drogue, jeu, écrans… Attention, risques d’addictions !

Les dangers de l’alcool en particulier et de l’addiction en général sont connus de longue date. En 1984 déjà, une grande campagne de prévention disait : “Un verre, ça va. Trois verres, bonjour les dégâts ». Mais de quoi parle-t-on ? Qu’est-ce que l’addiction ? Qui concerne-t-elle ? Quels dégâts crée-t-elle ? L’équipe de Handivoice vous en dit plus et revient sur Dry January, opération de prévention à l’alcool la plus médiatique à ce jour, à laquelle le CA IDF s’est associé.  

addiction aux ecransUne diversité d’addictions, dont certaines sont très répandues

Alcool, drogue, médicaments, jeu, sexe… Les addictions sont aussi variées que courantes. 8 % de la population adulte présenterait un risque chronique d’addiction à l’alcool, 27 % au tabac, 3 % au cannabis (7 % des jeunes de 17 ans), 1,6 % aux drogues “dures”…  Il existe peu de chiffres disponibles sur les addictions au jeu, au sexe ou aux réseaux mais un joueur d’argent sur 10 serait considéré “à risque”. Les addictions sont aussi dangereuses pour votre santé, que pour votre carrière ou votre entourage. 


L’addiction : un mécanisme pervers.

Certaines consommations ou certains actes engendrent des sensations agréables et des effets que vous jugez positifs (désinhibition, oubli des problèmes, amélioration des performances…). Ces effets sont autant d’incitations à renouveler l’expérience. C’est souvent comme cela que l’addiction commence. 

Qu’il s’agisse de boire, de fumer, de jouer ou d’autre chose, ces actes occasionnels deviennent de plus en plus fréquents, puis habituels, jusqu’à ce que la personne ne puisse plus s’en passer. Le piège de l’addiction se renferme alors sur elle. 


Les effets de l’addiction

La consommation régulière de substances psychoactives peut présenter des risques à court et long terme pour la santé (surdoses, accidents, violences, cancers). Le jeu ou les écrans, quant à eux, détournent la personne de son travail ou de ses activités sociales. Lorsqu’une consommation ou un comportement devient incontrôlable, on peut parler d’addiction. Être « addicte », c’est :

  • Être dans l’impossibilité répétée de contrôler un comportement visant à produire du plaisir ou à écarter une sensation de malaise interne ;  
  • Poursuivre ce comportement en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives pour soi, son entourage ou la société. 

L’addiction conduit à : 

  • une perte de contrôle du niveau de consommation/pratique
  • une modification de l’équilibre émotionnel
  • des troubles d’ordre médical
  • des perturbations de la vie personnelle, professionnelle et sociale

 

dry januaryDry January, une 1ère action de sensibilisation au risque d’addiction au CA IDF

Souvenez-vous, en janvier dernier, le CA IDF vous invitait à participer à Dry January. Le principe était simple : éviter de consommer de l’alcool pendant le mois de janvier, après les probables excès des fêtes. 

Ce qui semble simple sur le papier s’est souvent avéré assez complexe, tant les occasions de boire un verre sont courantes : galette des rois, dîner entre amis ou en famille, vœux… Un mois sans alcool a été long pour certain(e)s. D’autres ont réalisé que cette sorte d’abstinence leur permettait de se sentir mieux, de perdre plus facilement un peu de poids ou d’économiser de l’argent.

La Mission Handicap accompagne les salarié(e)s touché(e)s par l’addiction

À la Mission Handicap du CA IDF, Murielle Doniol précise : “Puisque l’addiction a des conséquences sur le travail de la personne addicte, elle est considérée comme un handicap. Le sujet est vraiment tabou. Les personnes touchées en parlent très difficilement, mais lorsqu’elles ont le courage de le faire, nous les accompagnons évidemment en toute confidentialité et avec la bienveillance nécessaire. Nous travaillons de concert avec l’assistante sociale afin d’aider la personne à sortir du piège dans lequel elle est tombée.” 

Mar Galceràn
Ça nous inspire

En Espagne, les choses évoluent

La rédaction de Handivoice vous fait voyager en Espagne. Pendant des dizaines d’années, Mar Galcerán s’y est battue pour faire entendre la voix des personnes

DÉCOUVRIR