Partager sur email
Partager sur linkedin

La Charge Mentale : c’est quoi au juste ?

On entend de plus en plus souvent parler de “Charge mentale”, mais de quoi s’agit-il ? Comment la gérer ?
Le 17 juin dernier, le Service Santé, QVT et Avantages Sociaux de la DRH vous proposait, avec les aQtiVacTeurs 2021, une conférence animée par Jean-Paul MICHAL, sophrologue. Retour sur les principaux enseignements de la conférence et quelques conseils utiles pour vous sentir mieux au travail, même lorsque vous ne vous sentez pas bien.

 

Qu’est-ce que la charge mentale ?
Il s’agit d’une difficulté à coordonner plusieurs tâches qui arrivent quasiment en même temps, alors que isolément, ces tâches ne présentent pas de difficulté. Il peut s’agir de tâches d’ordre professionnel, comme personnel et le sujet touche aussi bien les femmes que les hommes.
La charge mentale a été définie pour la première fois par Monique Haicault en 1984 comme “le fait de devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement”. Il peut s’agir de penser à la fois à son activité professionnelle et/ou à sa vie personnelle en ayant le sentiment de ne pas parvenir à tout gérer de front. Le fait de se concentrer sur plusieurs actions et d’essayer de faire plusieurs choses à la fois va engendrer cette charge mentale.

 

Pourquoi le sujet est important ?
Parce que la charge mentale entraîne :
– beaucoup de fatigue pour 73 % des Français
– du stress, pour 59 % d’entre eux
– de l’irritabilité, pour 56 %.

Selon les individus, elle peut se manifester de manière très variée : sentiment d’avoir l’esprit saturé, maux d’estomac ou de dos… Mais, dans tous les cas, la personne pense ne plus être capable de tout faire à la fois.

 

Que faire pour alléger la charge mentale ?
Tout l’enjeu est de littéralement “se vider la tête” afin de pouvoir se concentrer et être efficace. Pour cela, la méthode la plus efficace est celle qui fonctionnera pour vous.

Voici quelques suggestions :

  • Notez (en quittant votre bureau ou avant de dormir) les choses que vous avez à faire et planifiez-les, cela vous enlèvera la peur d’oublier quelque chose et vous permettra de mieux dormir
  • Bloquez des plages dans votre agenda pour réaliser vos tâches importantes et ne vous laissez pas déranger
  • Apprenez à dire non, mais en expliquant pourquoi et en proposant une alternative
  • Déléguez une tâche que vous ne pouvez réaliser à une personne de votre entourage ou de votre équipe en précisant vos consignes, mais sans exiger que cela soit fait comme vous l’auriez fait. L’essentiel est d’être efficace.
  • Mettez vous en tête une image agréable quelques minutes entre 2 moments stressants
  • Faites une pause entre 2 tâches
  • Organisez-vous un moment de “décompression” (un sas) entre le travail et votre vie personnelle. Il peut s’agir d’un temps de transport ou, en télétravail, d’un rituel de votre choix (monter un escalier, ranger ou couvrir votre ordinateur, vous changer…).

Même pendant quelques minutes, prenez le temps de vous détendre avec quelques exercices simples : faites des étirements, des pompages, prenez le temps de souffler plus que vous ne respirez, au sens propre du terme… Vous serez déjà plus détendu.

 

> Pour découvrir quelques suggestions de mouvements ou revoir l’intégralité de la conférence, cliquez ici . 

Mar Galceràn
Ça nous inspire

En Espagne, les choses évoluent

La rédaction de Handivoice vous fait voyager en Espagne. Pendant des dizaines d’années, Mar Galcerán s’y est battue pour faire entendre la voix des personnes

DÉCOUVRIR